Investir Dans L'immobilier : Dispositif LMNP

Investir Dans L'immobilier : Dispositif LMNP

Le statut LMNP est cumulable avec l’avantage fiscal Censi-Bouvard. En fonction de la durée de location entre 10 et 30 ans, et en fonction de la tranche marginale d’impôt, le dispositif Censi-Bouvard sera plus intéressant que la LMNP classique. Si les revenus meublés sont inférieurs à 70 000 €, vous pouvez aussi opter pour le régime réel. Plus complexe dans la déclaration des revenus, le régime réel permet de déduire de nombreuses expenses (travaux, intérêts d’emprunt) et amortissements (perte de valeur d’un bien) souvent supérieurs à 50 %.


En réalité peu de propriétaires connaissent et utilisent correctement ce statut. Les revenus de la location meublée sont imposables dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Nous l’avons vu, la location de meublé non professionnel est un investissement privilégié.


Ce système présente plusieurs avantages, notamment sur votre trésorerie dans le cas d'un investissement immobilier locatif. Découvrez les avis consumer de Sandrine et Patrice qui, en décembre 2016, se sont lancés dans l'investissement d’un bien immobilier au seein de la résidence étudiante « NANTES POLARIS », dans le nouveau quartier de l’Ile de Nantes, avec le dispositif fiscal LMNP/Censi-Bouvard. Vous souhaitez placer votre argent dans l’immobilier ? Investissez dans un appartement neuf en loi Pinel pour profiter d’une série d’avantages. Découvrez nos four bonnes raisons d’opter pour l’investissement en location nue avec la loi Pinel.


Il est effectivement unimaginable de changer de régime d’une année sur l’autre. Quand les expenses représentent plus de 50% des revenus locatifs, il apparaît plus avantageux d’opter pour le régime réel d’imposition car la déduction au réel des costs devient plus conséquente que la déduction forfaitaire. Avec le dispositif LMP, votre bien immobilier est exonéré de plus-worth professionnelle à l’issue de 5 ans d’activité locative. Dans le cadre du LMNP, l’exonération de plus-worth relève du régime des particuliers. Prenons un exemple volontairement simplifié.


Les résidences étudiantes en location meublée (ou résidences companies étudiantes) font partie des varieties de logement très recherchés par les étudiants, face à la pénurie chronique de structures destinés à les loger. Les propriétaires d'un bien immobilier locatif ont l’obligation de déclarer les loyers qu’ils perçoivent.


  • Vous louez en meublé un logement d'une valeur de 200.000 € pour un loyer de 600 € par mois soit 7.200 € par an.
  • Quand les costs représentent plus de 50% des revenus locatifs, il apparaît plus avantageux d’opter pour le régime réel d’imposition car la déduction au réel des charges devient plus conséquente que la déduction forfaitaire.
  • En résidences de providers vous signez un bail commercial avec le gestionnaire de la résidence.
  • Vous cherchez un complément d'investissement pour votre opération en loi Pinel?
  • Votre revenu imposable à l'impôt sur le revenu sera de 20 000 € et votre déficit reportable provenant de la location meublée non professionnelle sera réduit à 700€ (1 000 € – 300 €).

Au-delà de 70.000 € ou sur demande auprès du fisc si vos recettes sont inférieures, vous bénéficiez du régime réel. Comment ça marche ?. Vous déduisez des recettes l'ensemble des costs (intérêts d'emprunt, taxes, travaux, frais de syndic et de gestion, and so on.) et les amortissements (faculté de déduire une partie du prix du logement des loyers lorsque vous les déclarez). Au bout du compte, vous diminuez vos recettes, donc vos impôts. Le bail industrial qui lie l’investisseur à l’exploitant est, comme tout bail, soumis à indexation.


Il existe actuellement et ce, jusqu'en 2021 dans le cas du Pinel, plusieurs dispositifs fiscaux vous incitant à investir dans l’immobilier neuf, afin de réduire vos impôts ou vous assurer un complément de revenus futurs. Nous vous proposons de vous aider à affiner votre projet d’investissement locatif immobilier. Déclarer ses revenus fonciers dans le cadre d'un investissement locatif peut-être assez délicat. Avec le prélèvement à la supply et "l'année blanche" 2018, il faut notamment faire consideration aux revenus exceptionnels qui n'échappent pas à l'impôt 2019.


La location meublée non professionnelle (LMNP) correspond au statut d'un propriétaire qui concède un bail sur son bien immobilier en location meublée et en dehors de son activité professionnelle principale. La location meublée non professionnelle consiste à investir dans un bien immobilier meublé et donné en location à un exploitant professionnel. Cet investissement peut être réalisé dans une résidence pour étudiants, pour seniors, de tourisme ou un EHPAD (maison de retraite médicalisée). La LMNP, ou location meublée non professionnelle permet non seulement d’investir dans un bien immobilier neuf en vue de préparer sa retraite, mais aussi de profiter d’une réduction d’impôt sur vos revenus fonciers.


En revanche, en investissant dans une LMNP résidences avec bail commercial, il vous faudra passer par un gestionnaire pour louer votre bien, contrairement à la location classique qui peut se faire directement entre le loueur et le locataire. Sur le marché du locatif en France la demande est forte et croissante. Pourtant, peu d’établissements de providers y sont proposés. Le potentiel de rentabilité d'un investissement dans une résidence de companies est donc grandissant.


En cas de revente d'un appartement LMNP, la plus-value immobilière est soumise au régime d'imposition des plus-values des particuliers. Dans ce cas, le bénéfice est déterminé, après utility, par l'administration, au montant des recettes, d'un abattement forfaitaire pour frais de 50 %, avec un minimal de 305 € directement sur la déclaration d'ensemble des revenus (déclaration 2042 C).